On voyait depuis des années les anti choix, les anti avortements, les rétrogrades des libertés des femmes, diffuser des informations fausses et tendancieuses, visant à manipuler les prétendantes à l'IVG par des contenus culpabilisants et erronés.

L'Etat a décidé de réagir et a enfin mis en ligne un site Internet officiel sur l'IVG.

 

http://www.sante.gouv.fr/ivg 

 

 

Nous vous invitons à visiter et à promouvoir ce nouveau portail et à continuer à défendre l'IVG en France.

Nous invitons également l'Etat a réouvrir les 150 centres fermés, comme indiqué dans les promesses de campagne de François Hollande... (A suivre)

 

Rappel  : Chaque année, environ 220 000 femmes, de tous les âges et tous les milieux, font le choix d’interrompre une grossesse non désirée. Plus d'une femme sur 3 a recours à une interruption volontaire de grossesse au cours de sa vie.

 

ivg