Communiqué de Presse: IVG: l'UMP ne gagnera pas sur le dos des femmes

 

Dans le cadre du projet de loi sur l’égalité Femmes-Hommes, une dizaine de députés UMP ont déposé un amendement au projet de loi visant au déremboursement total de l’avortement. Au même moment, François Fillon estime que l’amendement qui vise à supprimer la mention désuète de « situation de détresse » pour l’accès à l’IVG est une « faute morale et politique » de la part du gouvernement. Reprenant à son compte les idées de Marine Le Pen, il affirme que le gouvernement « banaliserait » ainsi l’avortement.

L’UMP semble décidée à tirer profit des attaques réactionnaires contre le droit à l’avortement, et multiplie les tentatives de récupération politique à l’égard des mouvements hostiles aux droits des femmes. En cherchant à faire du clapotis des anti-choix une vague politique, l’UMP affiche de manière grossière ses mains tendues à l'électorat d’extrême droite.

Osez le féminisme ! s’oppose avec force à la promotion de ces idées contraires aux libertés les plus essentielles. En 2013, avec notre campagne My Body is Mine, nous rappelions que l’avortement est un droit fondamental des femmes auquel chacune doit avoir accès, sans justification ni condition de ressource. En France, 40% des femmes ont recours au moins une fois dans leur vie à une IVG et ce niveau reste stable depuis 30 ans. Ce sont des femmes de tous âges, de tous milieux et de toutes tendances politiques. L’avortement est un acte fréquent, qui fait partie du parcours de vie des femmes. A l’inverse, dans le monde, une femme meurt toutes les 6 minutes des suites d’avortements clandestins.

Nous appelons l’UMP à plus de responsabilité : c’est l’ouverture de ces débats par les réactionnaires espagnols qui ont débouché sur le projet de loi espagnol. Pour empêcher ces dérives en France, Osez Le Féminisme ! sera dans la rue le 1er février, en Espagne à Madrid et partout en France pour soutenir les femmes d’Espagne et le droit à l’IVG. Retrouvez les dates et lieux de mobilisation ici et soutenez les initiatives d’Osez Le Féminisme ici