Pour répondre aux nombreuses demandes de position d'OLF63 sur les concerts de Bertrand Cantat

 

Bertrand Cantat remonte sur scène ce vendredi 11 avril 2014 à la Coopé à Clermont-Ferrand pour démarrer la tournée de son nouveau groupe Detroit.

Rappel des faits: Bertrand Cantat a été reconnu coupable d'homicide en 2003 sur la personne de Marie Trintignant, sa compagne d'alors, en lui ayant occasionné à mains nues 19 blessures dont 7 au visage, qui ont entrainé un coma mortel. Jugé à 9 ans de prison, l'auteur a légalement purgé sa peine avec une remise en liberté conditionnelle accordée au bout de 4 ans. En 2010 son épouse Kristina Rady se suicide. Les equêtes et témoignages disponibles apportent des éléments indiquant qu'elle était victime de violences conjugales, psycologiques et physiques. A ce titre une plainte a été déposée début avril 2014 par une association pour examiner la part de responsabilité de Bertrand Cantat dans le suicide de son épouse (notion de "suicide forcé").

La réapparition publique de cet artiste pose de nombreuses questions, entre autre sur le traitement médiatique et populaire reservé aux violences conjugales et sur la place de l'artiste (ou de toute autre personne publique) ayant commis un homicide dans le cadre de ces violences.

Osez le féminisme n'a pas adopté de position d'appel au boycott des concerts de Bertrand Cantat. Cependant l'association appelle la population à se questionner sur les violences conugales, qui tuent directement en France une femme tous les 2.5 jours (sans compter les suicides) et à oeuvrer pour éradiquer ce fléau.

 

Plus d'infos sur les violences conjugales : http://stop-violences-femmes.gouv.fr/

 ou le 39.19.

 

Et pour info sachez aussi que vendredi 11 avril les auvergnats accueillent également les Fatals Picards, à la Puce à l'oreille à Riom.

 

Les Fatals Picards - Gros Con - Violences Femmes info appelez le 3919