La "plateforme pour une Europe des Droits des femmes"

Lancée à l'initiative de Najat Vallaud-Belkcaem, cette charte invite l'Union européenne à « redoubler d'efforts pour être à la hauteur de ses ambitions et redevenir le continent de référence pour la promotion de l'égalité ».

Parce que « l’égalité et les droits des femmes doivent constituer une politique à part entière, et une priorité pour l’Union », la plateforme appelle les futurs responsables européens à des engagements concrets :

- Le respect de l’exigence de parité au sein du collège des Commissaires.

- L’attribution spécifique des droits des femmes à un Commissaire.

- La définition d’un pilier pour l’égalité dans la gouvernance économique de l’Union, qui conduise chaque année la Commission européenne à faire des recommandations sur la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes aux Etats membres..

- La définition de règles de parité pour les nominations à des postes clés au sein des institutions et organes de l’Union européenne.

- La mise en place d’une approche transversale de l’égalité femmes-hommes dans toute la politique de l’UE via un plan d’action ambitieux.

 

« La question est toujours la même, c'est celle de la place des femmes dans l'espace public », soulignait Najat Vallaud-Belkacem, rappelant que « dans les institutions européennes, le compte n'y est pas » : aujourd'hui, 36% de femmes au Parlement européen, 33% à la Commission.

source : www.lesnouvellesnews.fr

 

1606915_1415127418750518_2863886678341164451_n