OLF63 vous donne RDV samedi 12 et dimanche 13 après-midi de 14h à 17h vers le Marché de Noël de Clermont-Ferrand pour sensibiliser sur les dérives des jouets genrés et vous présenter des jeux non genrés et coopératifs.

 

Retrouvez la campagne nationale d'OLF et des Chiennes de Garde http://marredurose.olf.site/

 

Tous les jouets et leurs supports marketing foisonnent de clichés : de la jolie princesse à la bonne ménagère, tout est réuni pour faire des filles de sages petits êtres qui n’auront de vocation que celle de faire plaisir aux autres, et surtout aux hommes. Les garçons, eux, auront plus de choix : entre construire et créer, ils pourront aussi jouer aux super-héros et pulvériser leurs voisins. Deux mondes ressortent, binaires, asymétriques, complètement cloisonnés, sans autre interaction entre eux que celle de la séduction. Et là encore, on remarque que la démarche est à sens unique : il s’agit pour la fille de plaire au garçon, de se conformer à l’image qu’il veut voir d’elle (imposée par la société), et non l’inverse.
(...) Les rôles différenciés des femmes et des hommes sont de fait renforcés ; les stéréotypes séparent les filles des garçons en les empêchant de partager leurs jeux, créant et maintenant ces deux mondes dans une asymétrie qui les oppose, infériorisant l’un pour valoriser l’autre. A l’âge où les enfants construisent leur vision du monde et leur identité, quel service leur est-il rendu en divisant ainsi leur espace et leur univers ? Comment s’étonner alors du clivage ambiant entre rôle des filles/rôle des garçons, où les interconnexions sont rares et l’incompréhension règne ? Quand une partie du monde est poussée à s’exprimer et à communiquer, pendant que l’autre est forcée à ne rien montrer et à multiplier les attitudes violentes ?

 

 

MarreDuRose-2

MarreDuRose-1

MarreDuRose-4