Cette année, la SlutWalk aura lieu le samedi 28 septembre dans 18 villes de France.

 

En ce qui concerne Clermont-Ferrand :

Un événement facebook a été créé, à partage autour de vous : https://www.facebook.com/events/329135783897025/

1184947_1413673398856303_413026099_n

 

RDV à 14h place Delille.


Nous démarrerons de la Place Delille pour emprunter le boulevard Trudaine et ensuite remonter sur La Fayette. Puis nous continuerons Boulevard du Maréchal Joffre et terminerons par le Bld Desaix avant d'arriver Place de Jaude.

 il existe également une page facebook pour la Slutwalk clermontoise : lien.

Pour plus d'informations : slutwalkclermontferrandAROBASEgmail.com

 

NOTA: cet événement n'est pas organisé par Osez le féminsime ni par l'antenne locale Olf63 mais bénéficie du soutien de notre association.

 

 

 

Le mouvement des Slut Walk

Slut-walk = marche des salopes. Pourquoi ce nom?  En avril

2011 un policier a indiqué, pendant une réunion de prévention sur un campus universitaire, que les femmes ne devaient pas s'habiller comme des salopes si elles ne voulaient pas être violées.1236766_1409903092566667_761384578_n

Les SlutWalks sont des marches et des manifestations contre le sexisme, les violences sexuelles et le dénigrement du viol. On les retrouve sur tous les continents et sous des noms différents : Marcha de las Putas, Marcha das Vadias, Walk for Respect, Marche des Salopes, Shameless Front, Marche des Effrontées… Plus de 250 villes ont ainsi organisé “leur” marche. A chaque pays correspond une situation particulière mais les racines restent identiques.

 

Les gens manifestent dans les rues soutenant leur droit d’autodétermination en termes de de genre, de sexualité et de désir. Mais ils manifestent avant tout leur exaspération face au sexisme de nos sociétés.

 

Il est important de rappeler que dans 80 % des cas, la victime connait son agresseur ! Il fait partie de son cercle familial, professionnel, amical, relationnel… En France, seulement 10 % des victimes portent plainte et… 2 % des agresseurs sont effectivement condamnés !

Il est urgent d’agir ! Chaque jour, dans notre pays, 206 personnes sont violées, 1 femme sur 6 est ou sera victime de violences sexuelles au cours de sa vie. Les violences conjugales font des ravages : tous les 3 jours, 1 femme meurt sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint et 1 homme tous les 15 jours.

source : http://slutwalkfrance.tumblr.com/

 

légende de l'image :
not asking for it = n'en réclame pas
rape is never the victim's fault : un viol n'est jamais de la faute de la victime